Accueil / Actualités / Microsoft développe son réseau social SOCL

Microsoft développe son réseau social SOCL

On dit souvent qu’il ne faut pas réinventer la roue et pourtant j’ai l’impression, en ce moment, que tout le monde veut sa part de marché dans le monde des réseaux sociaux, mais trop de réseaux sociaux tuent les réseaux sociaux… Il serait préférable d’innover sur un tout nouveau secteur plutôt que de chercher à copier un système déjà bien en place. Je ne dis pas ça parce que c’est Microsoft, simplement avoir déjà 1 ou 2 réseaux sociaux prend du temps, en avoir plus devient vite ingérable (Google+, Twitter, Facebook, Socl, Linkedin,…).

Après l’échec de Bing [source] l’échec de Socl ?

Je n’aime pas prendre de position quand j’écris, préférant être neutre, mais là pour le coup je ne peux m’empêcher de dire ce que je pense. Socl risque d’être un échec à la hauteur de Bing ! Pourquoi ? Pour la bonne raison que l’on ne fait pas changer une communauté appartenant à un réseau social comme ça, comme on ne fait pas changer les gens de moteur de recherche simplement en mettant Bing en moteur de recherche par défaut sur Internet Explorer.

C’est un fait. Il y a eu Facebook et Twitter, maintenant il y a Google + et les autres. Facebook reste, qu’on aime ou que l’on n’aime pas, le numéro 1 en France et dans le monde. Ceux qui utilise Facebook ont beaucoup de mal à le quitter, en réalité soit ils quittent définitivement (et donc ne vont pas s’inscrire sur un autre réseau social) soit ils restent, car il y a tous les gens qu’ils connaissent et qu’ils ont pris leurs marques sur le réseau. Une autre partie décide de partir sur Google +. Google + est un réseau social en termes de fonctionnalités qui est très prometteur, mais la majorité de ses utilisateurs sont des geeks en tout genre : développeurs, administrateurs réseaux, infographistes, photographes,… bref des personnes qui travaillent dans l’IT. La raison est simple ces personnes là sont déjà habitués aux outils que mets à dispositions Google et sont férues de nouveautés ce qui les incite à venir essayer, et là d’un coup on se retrouve avec un réseau social où tous les geeks se retrouve, ce qui crée un intérêt tout particulier pour Google + dans le monde IT.

Pour ma part, j’utilise Facebook (non je ne raconte pas ma vie, je lis celles des autres 😉 ) pour le côté personnel et Google + pour ma passion des technologies. Je ne vais plus beaucoup sur Twitter, car Google + est tout aussi bien fourni au niveau des informations et le gros avantage c’est que je ne me retrouve pas avec des liens dont je ne sais pas où ils pointes du genre bit.ly.

Au final, je me vois vraiment mal utiliser un 4ème réseau social… et je ne suis pas le seul j’en suis sur !

Présentation de Socl

Tout d’abord, il faut savoir que ce réseau n’est pas lié aux services de Windows Live. Il faudra donc passer par un compte de messagerie supplémentaire.

Au mois de juillet on avait entendu parler d’un projet similaire appelé Tulalip dont le slogan était « Trouver ce que vous cherchez et partagez ce que vous savez plus facilement que jamais ». Finalement, ce sera Socl qui sera utilisé. Il se peut que le réseau soit ouvert en bêta sur invitation tout comme l’a fait Google.

Le réseau social est développé en HTML 5.

Quel est l’intérêt de ce réseau social ?

Il semblerait que l’intérêt principal soit fondé sur la recherche collaborative avec Bing.

La fonctionnalité « Video Party » qui permet de regarder des vidéos YouTube à plusieurs et de les commenter en temps réel. (Ça fait penser à « Hangout » de Google +).

Pour l’instant, Microsoft n’a encore fait aucune communication officielle sur le service. Il s’agit juste en projet chez Microsoft Research et il n’est pas dit que ce réseau soit un jour officiel.

A propos de Anthony

Anthony
Passionné d'informatique depuis tout petit, j'ai d'abord commencé par le développement Web en autodidacte puis j'ai poursuivi des études en sécurité systèmes et réseaux.

Voir aussi

[Facebook] Désactiver la lecture automatique des vidéos

Depuis plusieurs jours, Facebook a activé la lecture automatique des vidéos. L’activation de la lecture …