Accueil / Actualités / Marilyn, le premier datacenter écologique haute densité au monde !

Marilyn, le premier datacenter écologique haute densité au monde !

Marilyn est le nouveau datacenter haute densité (10 kVa par baie) et haute disponiblité (100% !) du groupe CELESTE. Son mode de refroidissement est basé sur l’air ambiant grâce à une construction verticale, il aura fallu un an d’étude et de simulations avec le cabinet d’architecte Enia pour valider ce projet.

Marilyn en quelques mots…

  • Localisation : Paris-cité Descartes à Champs-sur-Marne
    Accès par RER A station Noisy-Champs
    ou A4 sortie 10, 15 km de Paris

  • Capacité : 200 baies jusqu’à 10 kVA par baie en première phase sur 600 m² de centre informatique
  • Alimentation mono ou triphasée, au choix
  • Distribution électrique double depuis le transformateur jusqu’à la distribution des baies
  • Double chaîne électrique avec arrivée ERD 3MW
  • Deux transformateurs HT 20 000 V
  • 2 locaux BT avec tableaux niveaux de service « 3 3 3 »
  • 2 onduleurs avec volant d’inertie
  • Groupe électrogène pour 100% du site
  • Adduction fibre optique à de nombreux opérateurs pour un back-up de l’infrastructure des connexions
  • Production de froid par des centrales de traitement de l’air conçues pour optimiser la consommation globale du site
  • Protection anti-incendie avec double détection et extinction par brouillard d’eau haute pression
  • Accès nominatifs 24/7 et gardiennage
  • Utilisation de l’air ambiant (« free-cooling ») 95% de l’année

Cette inovation tant sur le plan architecturale que technologique fait l’office d’un brevet validé par l’INPI et la procédure est en cours aux USA pour l’homologation par l’UPPTO.

Fonctionnement du refroidissement par air ambiant

En mode froid :

Si la température est inférieure à 23 °C, soit 80% du temps ; l’air frais est filtré et insufflé directement dans le bâtiment sans climatisation.

En mode chaud :

Si la température est supérieure à 35°C, ou si l’humidité est supérieure à une valeur limite, ou si des fumées sont détectées dans l’air extérieur, le bâtiment passe en recyclage total ; l’air refoulé par les serveur est climatisé et réinjecté. Ce mode correspond à 5% de l’année.

Dans les autres cas, l’air extérieur est utilisé après un premier refroidissement.

Le gain en consommation électrique totale est estimé à près de 35 %, soit une économie d’environ 6 GWh par an par rapport à un data-center traditionnel. De plus, le rendement énergétique de 1,3 est en effet l’un des plus bas du monde. Il est le premier datacenter haute densité en France. Marilyn accueille les clients de CELESTE depuis le mois d’octobre alors que l’inauguration officielle sera le 24 novembre.

[Source]

A propos de Anthony

Anthony
Passionné d'informatique depuis tout petit, j'ai d'abord commencé par le développement Web en autodidacte puis j'ai poursuivi des études en sécurité systèmes et réseaux.

Voir aussi

Les nouveautés du HDMI 2.0

  Le forum HDMI vient d’annoncer la sortie du HDMI 2.0. Tout d’abord il faut savoir …

  • Pierre Morvant

    Sympa 🙂 ! Google & Co vont sûrement en prendre de la graine !

    • Eric Delatour

      C’est sur ! Niveau DataCenter Google est déjà très innovant…

    • Hey Pierre ! ça fait un bout de temps que je ne t’ais pas vu ! ça fait plaisir que tu passes par là 😉 pour ce qui est  de Google, certainement, mais n’empeches qu’ils ont pas mal d’innovations en termes de datacenter. 😉