Accueil / Microsoft / Windows 8 / Les différents états de veille et la veille connectée sur Windows 8

Les différents états de veille et la veille connectée sur Windows 8

4885464387_66ac644ee1_o

 

Sur Windows 8, il existe 6 états ( S0,S1,S2,S3,S4,S5) dont quatre qui nous intéressent (le S0 correspond à la pleine performance c’est-à-dire aucune réduction de la consommation et le S5 correspond à l’arrêt du système). Le principe de réduction de la consommation est croissant, en partant de S1 et en allant vers S4 on consomme de moins en moins de ressource.

Etat du système S1 – Dans cet état, le processeur est arrêté et le PC est en mode veille. Si le mode S3 n’est pas supporté par votre ordinateur, alors c’est le mode S2 par défaut dans la plupart des cas. L’horloge du processeur ne tourne pas et il en va de même pour l’horloge du bus. Dans cet état de veille, la puissance de la consommation pourrait être entre 5 et 30 watts.

Etat du système S2 – Cet état est similaire au mode S1 à l’exception que les données dans le processeur et dans le cache système sont perdues du fait que le processeur n’est plus alimenté.

Etat du système S3 – Dans le mode S3, les données sont sauvegardées dans la mémoire vive. Les disques durs, ventilateurs, ports usb, etc. sont éteints. La consommation dans cet état est généralement inférieure à 5 watts.

Etat du système S4 – Ici, les données sont sauvegardées sur le disque dur. Ce procédé est aussi connu sous le nom hibernation, souvent utilisé sur les pc portables. Le contenu de la mémoire vive est sauvegardé sur le PC. Le contexte d’utilisation du système d’exploitation est, quant à lui, copié dans un fichier d’hibernation (hyberfil.sys) sur le disque dur avant même de rentrer dans le mode S4. Dès lors que l’on redémarre, le loader va aller lire ce fichier et démarrer le système dans l’état précédent, c’est-à-dire tel qu’on l’a laissé avant d’entrer en mode hibernation. Là encore la consommation est inférieure à 5 watts. Généralement cet état est utilisé lorsque l’on rabat le capot d’un pc portable sans qu’il soit sur secteur.

Comment savoir les états disponibles sur mon pc ?

Il faut pour cela ouvrir la console d’administration PowerShell et saisir  » powercfg -a  » ou  » powercfg /a  » ou encore «  powercfg /availablesleepstates« .  Que les adeptes de la console MS-DOS se rassurent ça fonctionne très bien dessus, c’est juste que j’estime qu’il est temps de prendre l’habitude d’utiliser PowerShell qui fait la même chose et bien plus encore  😀

Capture

Pour ceux qui voudraient activer le mode S4, que je trouve intéressant au passage (à condition de ne pas avoir un disque dur SSD), il faut faire :

  • Windows + W
  • Power
  • Modifier le comportement des boutons d’alimentation
  • Cocher Veille prolongée dans la rubrique Paramètres d’arrêt

Chez moi ce paramètre est grisé, peut-être que c’est dû à Windows 8.1 Preview, je n’ai pas eu le temps de vérifier, toujours est-il que c’est ici que ça se passe :

Capture

 

 

 

 

 

 

Vous devriez ensuite voir un nouveau choix (veille prolongée) apparaître dans le menu d’arrêt. Si vous aussi c’est grisé, c’est peut-être que le mode hibernation est désactivé.

Pour activer le mode hibernation il faut ouvrir PowerShell et saisir  » powercfg -h on » :

Capture

Etat de veille connectée

Voilà la petite nouveauté de Windows 8 (infos sur MSDN). L’état de veille connectée apporte de l’énergie des smartphones jusqu’au pc. Comme sur le téléphone, l’état de veille connectée permet au système de rester disponible, à jour, et accessible à chaque fois qu’un réseau joignable est disponible. Windows 8 supporte l’état de veille connectée sur les plateformes PC de faible puissance qui répondent aux exigences spécifiques de certification Windows. En état de veille connectée, l’état du système S3 est désactivé et un état d’énergie plus connu sous le nom de S0 Low Power Idle est activé. Les systèmes de redondance connectés intègrent les systèmes Windows RT et Windows 8.

Processus d’activation de la veille connectée

Capture

L’entrée en veille connectée est initiée lorsque l’affichage s’eteint (étape 1), comme quand l’utilisateur presse le bouton power. Une fois que l’affichage est éteint, le système est techniquement en veille connectée. Dans certains cas, le système reste actif un certain temps, même en veille connectée, afin de compléter la tâche initiée par l’utilisateur. Par exemple, supposons qu’un document est en train de s’imprimer quand l’utilisateur presse le bouton power. Dans cette situation, l’affichage s’éteint et le pc entre en veille connectée. Cependant la tâche d’impression continue de s’exécuter pour répondre au besoin de l’utilisateur.

Une fois que l’écran est éteint, Windows filtre les entrées et vérifie les sessions à distance (étape 2). Après cette vérification, Windows suspend toutes les applications du Windows Store, en gros les applications que vous voyez dans l’interface métro (étape 3). S’ensuit la suspension des applications du bureau (étape 4). A ce point, toutes les applications ont été suspendues par Windows. Seulement certaines tâches d’arrière-plans sont autorisées. A l’étape 5 Windows rend inactif le système et ses opérations. Ce qui autorise le système à devenir extrêmement oisif dans le but de permettre aux périphériques d’atteindre un bas niveau de consommation. Windows entre finalement dans une phase où le système déclenche des mécanismes plus poussés pour limiter l’activité système (étape 6).

Ok mais pour sortir du mode de veille connectée comment ça se passe ?!

C’est purement et simplement la même chose mais à l’inverse …  😀

Premièrement, on désactive les mécanismes qui sont activés à l’étape 6, les applications reprennent pour au final afficher l’écran.

Les différentes tâches pouvant être exécutées durant la veille connectée

  • Mise à jour des tuiles avec du nouveau contenu
  • Recevoir des e-mails
  • Télécharger et uploader des fichiers depuis et vers un site
  • Partager du contenu comme des photos sur un site
  • Imprimer
  • Synchroniser du contenu à un périphérique externe (comme de la musique vers un smartphone)
  • Recevoir des messages instantanés
  • Recevoir des appels VoIP
  • Communiquer en temps réel
  • Jouer de la musique et des sons en arrière-plan

Prérequis pour bénéficier de la veille connectée

  • Firmware flag indicating support for low power idle

Le firmware du système doit indiquer le support de Low Power S0 Idle Capable en positionnant un drapeau. Il est stocké dans l’ACPI Fixed ACPI Description Table (FADT ou FACP) et est appelé LOW_POWER_S0_IDLE_CAPABLE. (ACPI 5.0 spécification , section 3.11.2.1)

NB : Si le support de Low Power S0 Idle est actif, le système ne doit pas montrer un support pour l’état S3.

  • Non-rotational boot volume

Le volume de boot doit obligatoirement se trouver sur un disque SSD, une carte SD ou un quelconque support flash. Ceci s’explique par le fait qu’en veille connectée le système est toujours alimenté, le périphérique de stockage doit être accessible à n’importe quel moment et être hyper réactif. Un disque dur rotatif est beaucoup plus lent et ce genre d’accès risquerait de l’endommager.

  • NDIS 6.30 support for all network devices in the system chassis or first-party dock

NDIS 6.30 (Network Driver Interface Specification) est nécessaire pour faire passer un adaptateur réseau en très basse consommation.

  • Passively cooled when in Connected Standby

Permet de gérer un refroidissement passif en veille connectée. Gestion des ventilateurs au ralenti voire à l’arrêt.

 

Traduit et adapté de Windows Club et MSDN

A propos de Anthony

Anthony
Passionné d'informatique depuis tout petit, j'ai d'abord commencé par le développement Web en autodidacte puis j'ai poursuivi des études en sécurité systèmes et réseaux.

Voir aussi

Retirer sa licence Windows 8 pour la réutiliser

  Attention : Cette technique ne fonctionne que dans le cas où votre licence n’est …

  • k

    Merci pour cet excellent article.
    Une question : pourquoi le mode S4 ne doit/peut il pas être utilisé avec un disque SSD ?

  • DaFKa

    excellent article, merci